consultant en finance
Publié le - 1821 hits -

Avantages et risques de l’investissement locatif

L’investissement immobilier est un des projets très plébiscités ces derniers temps. Il en est ainsi dans le secteur de l’immobilier anglet. Toutefois, cet engagement n’est pas le modèle de la perfection. En effet, un tel investissement donne droit à de nombreux privilèges, mais le revers de la médaille n’est pas tout à fait rose.

Les privilèges octroyés par un investissement locatif

Le principal avantage offert par un placement locatif est celui de pouvoir se constituer des revenus complémentaires pouvant être d’une grande aide pour mieux vivre sa retraite. Et oui, il est mondialement connu que les retraités connaissent tous une diminution significative de leurs rentrées d’argent. Le patrimoine constitué peut même être transmis à ses héritiers. Un autre avantage est celui de pouvoir transformer le bien acquis pour être mis en location, en sa résidence principale à l’issue de l’exploitation. Ce placement peut aisément être financé par un crédit immobilier dont une certaine partie du remboursement peut être assuré par les gains locatifs. Pour rentabiliser son engagement, l’investisseur devra toutefois, agir de telle sorte à ce que son crédit immobilier contracté soit entièrement remboursé avant son entrée effective dans la retraite. De plus, l’investisseur peut louer à ses proches parents pour leur venir en aide. A ces avantages cités, sont ajoutés ceux accessibles via d’autres dispositifs fiscaux lancés par l’Etat dont la loi Pinel, la loi Censi-Bouvard, …

Les risques encourus lors d’un investissement locatif

Avant de décider de se lancer pieds joints dans un projet d‘investissement locatif, il convient de considérer sous tous les angles, les risques pouvant être encourus. En effet, il est avancé partout que l’investissement locatif est la solution miracle qui vous permettra de mieux vivre. La demande en logement, serait même en constante augmentation et il serait quasiment impossible de ne pas trouver preneur pour l’habitation que l’on met en location. Or, ceci n’est pas toujours vrai. La crise économique actuelle fait qu’il existe de nombreux logements qui peinent voire même n’arrivent pas à trouver un locataire. Et ce, surtout dans les zones à dynamisme économique assez faible. L’investisseur qui n’a pas bien étudié son projet, risque donc de ne pas trouver preneur pour son bien ou d’être obligé de le louer à un tarif bien moins que celui qu’il ne le vaut en vérité.