consultant en finance
Publié le - 1933 hits -

Pourquoi se lancer dans l'investissement dans une SCPI, et avec quels risques ?

L'investissement scpi a la côte après des professionnels de l'immobilier depuis maintenant quelques années. Plusieurs sont les raisons qui les poussent à adopter ce régime. Contrairement à un appart, la SCPI possède un patrimoine compris entre dix millions et un millard d'euros qui sont répandus sur plusieurs locataires dans des emplacements très diversifiés.

Les vrais risques d'un investissement en SCPI

Plusieurs risques sont à prendre en considération si vous souhaitez investir en SCPI.

Il y a d'abord le risque de liquidité des parts de SCPI. Un bon nombre de clients se sont déjà retrouvés à vouloir vendre leurs parts sans avoir trouvé des acheteurs sur le marché secondaire sauf s'ils les revendent à moitié prix.

Ensuite vient la baisse des revenus locatifs qui sont normalement versés aux associés à cause de la réduction du taux d'occupation ou à la baisse du montant global des loyers que les locataires versent. Ce qui peut entraîner parfaitement la baisse du prix des parts.

Puis, la baisse de valeur des parts. Non seulement, le capital que vous investissez dans une SCPI n'est pas tout à fait garanti mais la valeur du placement en question ne cesse d'évoluer tout en restant en relation très étroite avec l'état de la conjoncture immobilière sans oublier que cette dernière suit des cycles très successifs avec des phases à la baisse et à la hausse. Vous devez quand même savoir que tant que les parts ne sont pas totalement vendues, vous n'aurez pas de perte réelle.

La question sur le défaut du gestionnaire vient après. Bien que cette situation est rare, ceci n'est pas impossible. En effet, la loi prévoit le transfert de la gestion d'une SCPI d'une société de gestion agréée par l'AMF à une autre société de gestion.

La responsabilité des porteurs et la hausse des rendements en trompe l'oeil qui est généralement synonyme de baisse de valeur des parts viennent à la fin. ICi les associés de société cdivile prévoient que la responsabilité de leurs porteurs de parts devront être limitée au seul montant de leur participation dans le capital social de la société en question.